AT,BE,BG,HR,CY,CZ,DK,EE,FI,FR,DE,GR,HU,IE,IT,LV,LT,LU,MT,NL,PL,PT,RO,SK,SI,ES,SE,GB,UA

Ce site ne vous permet de faire d'achats qu'au sein de l'Union européenne. Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de livrer nos commandes en dehors des pays membres de l'UE. Pour acheter des produits hors des pays membres de l'UE, veuillez contacter votre distributeur local.

Nous améliorons les protocoles de sécurité de notre site web pour vous assurer une expérience d'achat sécurisée sur Rapala.com.

Nous avons détecté que vous utilisez Il s'agit d'une version ancienne ou d'un navigateur non compatible, qui ne protège pas vos données d'achat en ligne. Pour pouvoir passer une commande sur Rapala.com, vous avez besoin d'une version de navigateur mise à jour afin de respecter les normes de sécurité les plus strictes. Veuillez mettre à jour votre navigateur, ou en télécharger un autre, avant de poursuivre vos achats.

Chrome :TéléchargerAide à la mise à niveau

FireFox :TéléchargerAide à la mise à niveau

Safari (Mac seulement) :TéléchargerAide à la mise à niveau

Microsoft Edge (PC seulement *Requiert Microsoft 10 ou plus) :TéléchargerAide à la mise à niveau

Internet Explorer (PC seulement *Version 11 ou supérieure) :TéléchargerAide à la mise à niveau

About Rapala

Histoire

Tout a commencé avec un Finlandais affamé et un couteau à découper. C’était dans les années 1930, lorsqu’un pêcheur en est arrivé à la conclusion suivante : les gros poissons mangent les petits, et plus particulièrement les petits poissons blessés. Ainsi commence le plus grand récit de pêche jamais conté. Alors que Lauri Rapala pêchait dans les eaux du lac Paijanne en Finlande, il se mit à ramer doucement et observa. Et il constata que les prédateurs affamés qui se précipitaient sur un banc de vairons attaquaient systématiquement celui qui nageait moins bien, qui semblait blessé.

Lauri réalisa que s’il pouvait concevoir un leurre qui imitait le mouvement d’un vairon blessé, il pourrait alors attraper plus de poissons, gagner plus d’argent et il ne passerait plus son temps à attraper des vifs. Alors, Lauri se mit au travail. Il tailla, sculpta et rabota jusqu’à ce qu’un leurre commença à prendre forme. À l’aide d’un couteau de cordonnier et de papier de verre, il réussit son premier leurre à base de liège en 1936. La surface extérieure du leurre était recouverte de papier d’aluminium provenant d’emballages de tablettes de chocolat, et son revêtement protecteur était obtenu en fondant des négatifs photos. Mais le plus important est qu’il imitait à la perfection la nage d’un vairon blessé. La légende raconte que quelquefois, Lauri pouvait attraper plus de 250kg de poissons par jour grâce à ce nouveau leurre !

Et comme la rumeur de ses énormes prises se propagea, la réputation de ce leurre ne cessa d’augmenter. Le reste, comme on dit, appartient à l’histoire. Ce premier leurre était l’ancêtre du légendaire « Original Floating » Rapala, qui a permis à de nombreux pêcheurs de goûter au plaisir d’attraper de gros poissons et ce, plus que n’importe quel autre leurre au monde.

Aucun poisson ne peut y résister. Comme les pêcheurs du monde entier ont commencé à attraper de plus en plus de gros poissons avec le leurre Rapala, on a donc conclu que ce qui les attirait était les irrésistibles vibrations et oscillations du leurre. Même si les poissons du monde entier étaient différents, les carnassiers et les vifs agissaient toujours de la même manière : les gros poissons attaquaient les petits. C’est pourquoi Lauri testa chaque leurre pour s’assurer qu’il nageait exactement comme un vairon blessé.

Ce n’était pas la façon la plus rapide de concevoir un leurre de pêche, mais c’était l’unique moyen de créer un leurre Rapala. À ce jour, les leurres Rapala sont toujours réglés à la main et testés en bassin pour s’assurer qu’ils nageront parfaitement bien à la sortie de leur emballage. Voilà la marque de fabrique de Rapala, une étape de production qu’aucune autre entreprise ne pratique. Et c’est lors de tous les voyages de pêche inoubliables ou des samedis après-midi passés avec son enfant au bord de l’eau, que la légende Rapala n’a cessé de grandir. Ainsi, une profonde confiance a commencé à s’installer entre les pêcheurs et Rapala. Les pêcheurs du week-end en devinrent des inconditionnels, les pères devinrent des héros aux yeux de leurs enfants, et de plus en plus de pêcheurs se sont mit à utiliser des leurres Rapala encore et encore.

Pour des millions de personnes, le succès pourrait se mesurer par le nombre croissant de trophées de pêche obtenus grâce aux leurres Rapala. À ce jour, aucun autre leurre n’a obtenu autant de records du monde ! Et, comme chez Rapala, nous sommes des pêcheurs avant tout, nous savons non seulement de quoi nos amis pêcheurs ont besoin, mais aussi ce dont ils ne peuvent pas se passer. Comme ce fut le cas lorsque le « Shad Rap » a explosé sur la scène de la pêche mondiale. La rumeur selon laquelle le Shad Rap a une capacité incroyable d’attraper des poissons s’est répandue comme une traînée de poudre. Les magasins se le sont arrachés à travers tout le pays. Les camps de pêche et les petits détaillants louaient même des Shad Rap à la journée, voire même à l’heure ! Oui, c’était le bon temps !

Vingt ans plus tard, il reste l’un des leurres les plus vendus au monde. De même, le jour où Rapala a sorti les « Fish’n Fillet », ces couteaux ont révolutionné le filetage pour des millions de pêcheurs. Jusque-là, leurs expériences dans ce domaine étaient plutôt chaotiques. Le design effilé et la flexibilité unique du « Fish’n Fillet » ont rendu le filetage plus facile. C’est la raison pour laquelle ils restent à ce jour les meilleurs couteaux de pêche du monde. Et là, un premier jalon fut posé. Le succès de l’Original Floater, du Shad Rap et du « Fish’n Fillet » ont été suivis par d’autres produits de la marque Rapala, qui ont à leur tour tracé leur chemin vers les boîtes à leurres, et sont rentrés dans les annales : par exemple, ce fut le cas du Magnum, du CountDown, de l’Husky Jerk …

Partout dans le monde entier, grâce à Rapala, vous découvrez de supers coins de pêche et une raison pousse de plus en plus de pêcheurs à faire confiance à la marque : les produits signés Rapala rendent les pêcheurs plus performants. Cette confiance s’étend sur 140 pays et se confirme chaque année par les 20 millions d’exemplaires de leurres vendus. Aucun produit n’est lancé précipitamment sur le marché : au contraire, ils sont soigneusement élaborés après des années d’études et de tests. Pas de leurres lancés sur le marché précipitamment, pas d’artifice, pas de déception et que du bonheur à venir. Il s’agit d’un héritage d’une qualité irréprochable qui a pu être constaté sur tous les leurres, tous les couteaux de pêche et tous les accessoires. Un héritage qui perdure avec les nouvelles offres de Rapala qui propose plus de leurres, de nouvelles actions, de nouvelles tailles, de nouveaux coloris, de nouveaux designs, de nouveaux outils, de nouveaux accessoires et de nouvelles astuces pour attraper plus de poissons.

Après des dizaines de millions de sandres, truites, bars, « Wahoo », « Snooks », tarpons … pris au Rapala, la marque domine toujours le marché, malgré l’apparition de nombreuses autres marques concurrentes. Parce qu’en dépit de cela, une seule vérité perdure : ce qui est irrésistible pour le poisson le sera également pour le pêcheur.